La France A Du Talent

Edition du 05/12/2017
 

DOMAINE ALAIN VIGNOT

Vignerons de père en fils, la famille est propriétaire de 12 ha de vignes dont 10 ha de l’appellation Bourgogne Côte Saint-Jacques. En 1934, mon grand-père Fernand, vigneron à Paroy sur Tholon, étend son domaine en achetant sa première parcelle sur la Côte Saint-Jacques. En 1955, mon père Jacques Vignot entre dans l’exploitation familiale, afin de cultiver et d’agrandir le vignoble. En 1976, à la fin de mes études, je rejoins l’exploitation avec l’intention de l’étendre, nous ne produisions alors que le vin gris. Ainsi, le développement du vignoble s’organise avec l’achat et la plantation de nouvelles parcelles en 1977. En 1980, la production de vin rouge abandonnée à la suite du phylloxéra, est relancée. En 1992, nous plantons des cépages Chardonnay pour la production du Bourgogne Blanc, ainsi qu’une parcelle en appellation Côte Saint-Jacques qui donnera le Bourgogne Côte Saint-Jacques Blanc dont nous sommes les seuls producteurs. Cette même année, nous construisons un chai climatisé, afin de pouvoir recevoir ces nouvelles récoltes. En 2006, mon fils julien rejoint l’exploitation après des études au lycée viticole de Beaune en Côte d’Or. A force de persévérance et de travail, nous possédons un vignoble de 12 hectares pour le plus grand plaisir des amateurs de vin. Au fil des générations, la famille VIGNOT a pu acquérir une notoriété grâce à sa persévérance et sa rigueur. Un soin particulier est apporté à chaque phase de l’évolution de la vigne et du vin. Les vendanges sont manuelles. Vinification selon la tradition bourguignonne, élevage en fûts de chêne 12 mois… Vous allez apprécier ce Bourgogne Côte Saint-Jacques cuvée Les Ronces rouge 2014, élevé en fûts de chêne 12 mois, très typé comme nous les aimons, alliant finesse et charpente, à la robe cerise, aux reflets violets avec des arômes de framboise, riche en bouche. Le Bourgogne La Colinière rouge 2014, qui a ce nez complexe où dominent la groseille et l'humus, allie puissance et finesse, un vin aux tanins mûrs. Le Bourgogne Côte Saint-Jacques blanc 2014 (médaille d’or Paris 2016) typé Chardonnay, qui sent bon le genêt, très floral, très agréable, est tout en persistance d’arômes. Goûtez le Bourgogne Côte Saint- Jacques rouge 2014, bien équilibré, aux arômes d'épices, de fruits rouges et de poivre, aux tanins présents et soyeux à la fois, le Bourgogne La Colinière blanc 2014, à la fois nerveux et rond, finement bouqueté, très agréable avec ce nez de noix fraîche, et le Bourgogne Côte Saint-Jacques gris 2014, élevé en cuves, où une petite macération pelliculaire lui confère cette teinte “oeil de perdrix”, finement bouqueté, rond et charmeur, avec cette bouche persistante où s'entremêlent les notes fruitées et florales.

Alain Vignot
16, rue des Prés
89300 Paroy-sur-Tholon
Téléphone :03 86 91 03 06
Télécopie :03 86 91 09 37
Email : alain-vignot@wanadoo.fr
Site : domaine-vignot
Site personnel : www.domaine-alain-vignot.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Roger JAFFELIN et Fils


Ce vignoble familial existe depuis plusieurs générations. Monique et Roger Jaffelin s’installèrent en 1950 et agrandirent le vignoble en rachetant des parcelles sur les communes de Chorey-lès-Beaune, Beaune et Pernand-Vergelesses. Aujourd’hui, Roger Jaffelin profite d’une retraite bien méritée, l’exploitation étant reprise par ses 2 fils, Yves et Pierre, qui perpétuent la tradition de ce vignoble de 10 ha et élèvent les vins soigneusement (cuvaison 12 à 16 jours, élevage en fûts de chêne, dont 1/3 de neufs, de 12 à 16 mois selon les millésimes…). Pierre Jaffelin vend ses millésimes 2013 et 2014, puis arrête sa production. Le gel qu'il a subi en 2016 réduisant sa production à 78 hl (au lieu de 450), et le fait de ne pas avoir de successeur, l'on incité à mettre sa propriété en vente. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Creux de La Net rouge 2014, de robe grenat noir, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de poivre et de réglisse, charnu en bouche comme il se doit, de garde. Le Pernand-Vergelesses les Fichots 2014 est très bien élevé, de robe grenat profond, au nez complexe où dominent les fruits cuits, délicatement épicé. Le 2013, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, est coloré, bien parfumé en bouche. Le Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2014, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense en bouche. Fidèle à lui-même, le Pernand-Vergelesses rouge 2014, au nez de cassis et de violette, qui mêle richesse et finesse en bouche, est un vin coloré et charnu, comme le Pernand-Vergelesses rouge Premier Cru En Caradieux 2013, aux senteurs de pruneau confit, de robe brillante, très équilibré, souple et très corsé à la fois. Excellent Savigny-lès-Beaune Les Pimentiers 2014, aux tanins savoureux, bouqueté (prune, groseille...). 

Roger, Yves et Pierre Jaffelin
Chemin des Vignes Blanches
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 52 43 et 03 80 26 14 08
Télécopie :03 80 26 10 39

Domaine de TORRACCIA


Domaine de 43 ha plantés en majorité de cépages corses anciens (45 hl/ha et qualification Agriculture biologique depuis 2000), sur un sol d’arènes granitiques sur coteaux à forte pente, orientés sud-est. Labours, vendanges à la main, degrés alcooliques naturels... Christian Imbert a planté il y a plus de quarante ans de cela, raconte-t-on, sur les coteaux d’arènes granitiques orientés au sud-est, 43 ha de vignes, uniquement en plants nobles, se fixant dès ses débuts pour objectif la création d’un vignoble pouvant donner un cru de qualité. En rentrant du Tchad, en 1964, il se rend acquéreur du Domaine de Torraccia pour lequel il tombe amoureux. Il démaquise, déplace ou détruit des rochers, aménage un sol qui, en dehors de vigne familiale, n'avait jamais accueilli de ceps. Loin de la mode de l'époque, il plante des variétés typiques de la Corse, et entreprend la bataille pour les AOC de Corse, crée l'UVA Corse (en 1972), regroupant les meilleurs vignerons embouteilleurs. Le domaine s'étoffe, la culture reste traditionnelle. Pour Marc Imbert, “les rouges 2013 ainsi que les blancs et rosés 2016 seront mis en vente cette année. Le millésime 2016 est un millésime épanoui, il fera partie des grands par sa qualité, mais pas en quantité ; pour nous, c'est une belle année.” On patiente donc avec ce superbe Vin de Corse Porto-Vecchio rouge cuvée Oriu 2011 Bio, 80% Niellucciu et 20% Sciaccarellu, intense et bien parfumé, de jolie robe soutenue, aux notes de fraise des bois, d’humus et d’épices, un vin corsé et charpenté, avec, en bouche, des nuances de petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé. Le Vin de Corse Porto-Vecchio blanc cuvée Oriu 2015 Bio, marqué par son pur cépage Malvasia, harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue avec d’agréables notes d’agrumes mûrs et une touche de musc. Le Vin de Corse Porto-Vecchio rosé cuvée Oriu Bio 2015, 80% Sciaccarellu et 20% Niellucciu, particulièrement racé, tout en subtilité, friand et souple, très réussi, est un vin où s’entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de fleurs. Vous aimerez tout autant ce Vin de Corse Porto-Vecchio rouge Torraccia 2012, intense, complexe, où dominent la structure et la finesse, aux notes de mûre et de fraise des bois, de bonne garde, le Vin de Corse Porto-Vecchio rosé Torraccia, aux senteurs d’abricot frais et de garrigue, ou ce Vin de Corse Porto-Vecchio blanc Torraccia 2015, qui développe un nez délicat (amande, pomme), aux nuances complexes au palais.

Christian, Marc et Christophe Imbert

20137 Lecci de Porto-Vecchio
Téléphone :04 95 71 43 50
Télécopie :04 95 71 50 03
Email : torracciaoriu@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-de-torraccia.com

Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Cette propriétaire charmante dirige son petit domaine (10 ha) sur sol argilo-calcaire, créé par des dépôts santoniens d’origine marine, qui conviennent parfaitement aux cépages Cinsault, Grenache, Clairette et Mourvèdre. Aucun désherbage chimique. Pendant les périodes de grande sécheresse, ce sol conserve grâce à l'argile, l'humidité qui n’existe plus ailleurs et qui le sauve. La taille est faite en gobelet traditionnel. Les fumures sont naturelles pour préserver la qualité et sont pratiquées en alternance tous les deux ans. Le désherbage est mécanique. Aucun produit chimique n'est utilisé. La vendange verte est rigoureuse pour ne laisser qu'un minimum de grappes. L'écimage est opéré tardivement et réduit au minimum pour laisser toute la nourriture et le confort aux grappes de raisin. Seuls, du soufre et du cuivre fortifient les souches. La vendange se fait à la main et est recueillie en petits bacs pour éviter tout écrasement et toute oxydation. Pour Claude-Marie Jouve-Férec, “les ventes en 2017 se feront au profit des rouges 2012 et 2013, des rosés et blancs 2015. Elle nous dit que le 2016 est parfait dans les trois couleurs, particulièrement les rouges, ce que confirme son maître de chai, Jean-Marie Castell, pour lequel, les blancs sont aromatiques, floraux ; quant aux rouges, qui ont bénéficié d'une belle maturité, il considère ce millésime comme l'un des plus beaux depuis une trentaine d'année.” Continuation de plantations en rouges et un peu en blancs. Superbe Bandol rouge Cuvée Spéciale 2013, issu d'une vendange non égrappée (95% Mourvèdre et 5% Grenache), foulée souplement, avant d'être mis en cuves de fermentation 4 à 7 semaines, sous contrôle de température, puis élevé en foudres de chêne durant 18 à 24 mois, un vin puissant et charpenté, de belle teinte grenat, alliant couleur et matière, au nez à dominante de fruits et d’humus, de fort belle évolution. Savoureux 2012, de robe pourpre intense, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), d’épices et de réglisse, aux tanins denses et souples, très bien équilibré en bouche, où l’on retrouve des connotations de kirsch et de fumé en finale, de très bonne garde. Le Bandol rouge 2013, parfumé (cassis, épices), puissant et persistant, aux tanins harmonieux, est d’une jolie finale. On poursuit avec ce remarquable Bandol rosé rosé 2015, marqué par ses 65% Mourvèdre (et 20% Grenache, 15% Cinsault), un vin distingué, gras, avec une pointe d’acidité qui parfait son équilibre, intense au nez comme en bouche, particulièrement charmeur, tout en persistance d’arômes, parfait aussi bien sur des papillotes de merlu qu’avec des pêches pochées à la verveine. Beau Bandol blanc 2015, tout en séduction, de robe limpide et brillante, au nez d’amande, de lis, de musc et de pêche blanche, de bouche souple avec une pointe de vivacité très séduisante, que l’on peut prévoir, par exemple, sur une morue sautée aux pommes de terre ou des tartelettes aux fruits de mer.

Scea Férec-Jouve
2 115, route de L'Argile
83740 La Cadière-d'Azur
Téléphone :04 94 90 13 37 et 04 94 98 72 59
Télécopie :04 94 90 11 18
Email : contact@lafran-veyrolles.com
Site : www.vinsdusiecle.com/lafranveyrolles

CHAMPAGNE LOUIS HUOT


Des Récoltants-Manipulants depuis quatre générations. Virginie Huot exploite avec son frère Olivier, le domaine familial fondé dans les années 1950, soit 7 ha de vignes. Orientation en viticulture raisonnée, et association de l’expérience ancestrale et des techniques œnologiques modernes. Beau Champagne brut cuvée Carte Noire, 50% Meunier, 25% Chardonnay, 25% Pinot noir, vendanges manuelles, pressurage traditionnel, élevé 3 ans de vieillissement sur lattes, remuage automatique par gyropalettes, où s’associent rondeur et distinction, fraîcheur et finesse, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, fin et riche à la fois, très persistant au nez comme en bouche. Le Champagne cuvée Louis Blanc de Noirs 2009, 50 % de Pinot noir et 50% de Pinot meunier, où dominent des notes de pain grillé, de fruits jaunes et de tilleul, mêle puissance et ampleur en bouche, un Champagne très agréable, où se retrouvent des notes d’amande et de poire au palais. La cuvée Annonciade Millésime 2010 est une cuvée comme nous les aimons, fine et charmeuse, qui sent bon les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellée, d’une belle longueur, tout en arômes. Le Champagne Réserve, parts égales de Chardonnay et de Pinot noir, 33% chacun, et 35% Pinot meunier, et avec pas moins de 50% de vins de réserve entrant dans cette cuvée, parfumé, d’une belle élégance, un vin très harmonieux en bouche, au nez complexe (abricot, brioche), tout en finale. Excellent Champagne cuvée Initiale Extra Brut, parts égales de Pinot noir et de Chardonnay (35% chacun) avec 30% de Pinot meunier, zéro sucre ajouté, 5 ans de vieillissement sur lattes, qui dégage des connotations de fleurs d’acacia, une bouche fine et vivace, un nez subtil et persistant, et des nuances de fleurs blanches et d’amande en finale. Le Champagne brut Carte Noire, les trois cépages champenois étant présents dans cette cuvée, avec une majorité de Pinot meunier (50%), est particulièrement charmeur, d’une robe jaune doré clair, qui dégage des arômes de pain brioché et de fruits frais, est une cuvée tout en bouche.

Virginie et Olivier Huot
27, rue Julien Ducos
51530 Saint-Martin-d'Ablois
Téléphone :03 26 59 92 81
Télécopie :03 26 59 45 05
Email : champagne.huot@wanadoo.fr
Site : champagnehuot
Site personnel : www.champagnehuot.fr


> Nos dégustations de la semaine

L'ESTABEL CABRIÈRES


Créée en 1937, la Cave, atteint, aujourd'hui, une récolte moyenne de 20 000 hl pour 400 ha en production et 110 exploitations. Ici les sols se sont développés dans une région où la géologie est compliquée et de ce fait, ils sont de différents types : plus ou moins pierreux, plus ou moins argileux ou calcaires, avec ou sans fer, minces ou épais et aptes à retenir l'eau ou à être traversés par les racines des végétaux et de la vigne. Sur des sols peu épais, les racines de celle-ci peuvent s'insinuer dans les roches quand elles ne sont pas trop massives et aller chercher en profondeur un peu d'humidité...
Dans le cadre moderne et agréable de leur caveau muséographique, les vignerons de Cabrières vous invitent à découvrir l'histoire de leur commune, sa géologie et son patrimoine archéologique. Avec la vue sur le chai souterrain d'élevage des vins en barriques, c'est aussi le lieu idéal pour une rencontre savoureuse avec notre terroir aux multiples facettes.
Voilà un beau Languedoc Cabrières Estabel Grande Cuvée rouge 2013, qui allie finesse et concentration, un vin riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez persistant (prune, griotte, cannelle), typé, d’excellente évolution, à prévoir avec une carbonade de porc à la moutarde ou un poulet sauce rouilleuse (8 €). 
Le Variations Champs des Cistes rouge 2013, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, est un vin d’une belle harmonie. Excellent Château Cabrières rouge 2013 (fûts de chêne), 85% de Syrah, 15% de Grenache, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, aux tanins riches et bien fondus (15 € environ, il les vaut bien).
Jolie cuvée Fulcrand Cabanon rosé, tout en séduction comme la Clairette Du Languedoc Cabrières cuvée Fulcrand Cabanon blanc 2015, à dominante de fruits secs (abricot) et de tilleul, ample et parfumé, de bouche fruitée, légère et ronde à la fois (9 €). 
Il y aussi ce Languedoc Cabrières Estabel Grande Cuvée rosé 2016, aux notes de rose et de fraise (8 €), et le Bergerie de Cabrières rouge vin Bio 2015, au nez persistant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, aux tanins riches et bien fondus (10 €).

20, route de Fontès
34800 Cabrières
Tél. : 04 67 88 91 60
Fax : 04 67 88 00 15
Email : sca.cabrieres@wanadoo.fr
www.cabrieres.com


Château BARBEBELLE


“Des terres cultivées en leur temps par les Romains, une bâtisse et un parc paysager plusieurs fois centenaire, 300 ha tout autour d’eux dont une quarantaine de vignes : bienvenue au Château Barbebelle, l’un des plus vieux domaines vinicoles du Pays Aixois. Il est le fief de la famille Herbeau depuis quatre générations. Une saga qui se poursuit avec la 4e génération, toujours plus moderne : Madeleine a décidé de rejoindre son père pour écrire à quatre mains l’avenir de l’affaire familiale. Ensemble, ils entendent consolider encore la renommée des vins maison, faire valoir les qualités et la typicité de leur terroir en France et dans de nombreux pays.
D’un côté nous avons les anciens, leur expérience, leur connaissance des vignes et des techniques viticoles en font des ressources primordiales au Château Barbebelle. En face, c’est la jeune génération avec Madeleine en tête. Bien qu’aillant grandi au milieu des vignes et diplômée de l’EDHEC Business School, elle sait qu’elle a encore beaucoup à apprendre. Et Madeleine reconnaît que ce n’est probablement pas aux soins de la vigne qu’elle pense pouvoir apporter quelque chose de plus au formidable travail de son équipe. Mais sa formation entrepreneuriale et sa touche féminine, certainement !”
Le Coteaux d’Aix en Provence cuvée Heritage rouge 2015 (la bouteille est splendide), de belle robe pourpre, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de cuir et de griotte, qu’il faut laisser évoluer pour en profiter pleinement. Le Coteaux d’Aix en Provence cuvée Heritage rouge 2015, Rolle 40%, Grenache blanc 20%, Ugni Blanc 20 %, Sauvignon 20%, macération à froid pré-fermentaire, fermentation et élevage fût de chêne, est vraiment remarquable, un vin qui associe richesse aromatique et finesse, aux connotations de noix et de coing, tout en charme.
Joli Coteaux d’Aix en Provence rosé cuvée Madeleine 2016, Grenache 50%, Syrah 25%, Cinsault 25%, fermentation et élevage en cuve inox thermo-régulée, de teinte très pâle, aux nuances de fleurs et d’épices, associant richesse et souplesse, d’un très bel équilibre, parfait sur des paupiettes de veau ou une morue à l'aïoli.

Brice et Madeleine Herbeau
D 543
13840 Rognes
Tél. : 04 42 50 22 12
Fax : 04 42 50 10 20
Email : contact@barbebelle.com
www.barbebelle.com


Château de FUISSÉ


On est aussi au sommet avec ce Pouilly-Fuissé Le Clos 2011, qui allie des notes florales et vanillées, d'une grande franchise au nez comme en bouche, très agréable sur une cuisine légèrement relevée (28,50 €). Le 2010, où s'associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais, est d'une grande finesse, un vin suave, d'une belle finale. Beau Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2011, un assemblage des meilleures parcelles du Château dont l'âge des Vignes se situe entre 40 et 70 ans, aux arômes de pêche, de musc et d'amande grillée, de belle robe jaune pâle aux reflets d'or, un vin gras, ample, puissant et élégant à la fois, une belle réussite (30€). Le Pouilly-Fuissé Les Brûlés 2010, qui tire son nom de la parcelle exposée plein sud, la forte pente rend la culture difficile elle s'effectue essentiellement à la main, aux arômes de noisette et d'amande grillée, de belle robe jaune pâle aux reflets d'or, un vin gras, ample, puissant et élégant à la fois (28,50€). Le Pouilly-Fuissé Les Combettes 2010 sent bon le tilleul et la noix fraîche (28,50€), et le Pouilly-Fuissé Tête de Cru 2011 , fin et riche à la fois, d'une belle persistance aromatique, dégage ces notes complexes de pain grillé, de pêche et de noix (22€). Pas besoin d'hésiter.

J.J. Vincent & Fils
Château de Fuissé
71960 Fuissé
Tél. : 03 85 35 61 44
Fax : 03 85 35 67 34
Email : contact@chateau-fuisse.fr
www.chateau-fuisse.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016

 



CHARPENTIER


Château JURA-PLAISANCE


Château HAUT-MACÔ


BESTHEIM


Domaine DOZON


Domaine de LABARTHE


Jean-Bernard BOURGEOIS


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine Guy ROBIN


Domaine HAEGI


André VIELWEBER


Château BOIS CARRÉ


Château Le SIRON


Château CADET-BON


DUCLOT


Domaine de CHAMP-LONG


Domaine CAMAÏSSETTE


Paul BARA


Domaine de la CHAISE


Domaine de CLARMON


Château MIRE-L'ÉTANG


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Edmond RENTZ


Domaine CHAMPAGNON


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Château VAISINERIE


Domaine La MEREUILLE


Domaine BRISSON


BOURGEOIS-BOULONNAIS


Frédéric MALETREZ


Château BERTHENON


Domaine GOURON


Château LANIOTE


Domaine La CHRÉTIENNE


Château CLOS de SARPE



DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHATEAU MACQUIN


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CEDRIC CHIGNARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales